AlittleMarket ferme ses portes : Des milliers d'auto-entrepreneurs en difficulté

L'annonce est tombée comme un couperet pour les salariés de l'entreprise et les vendeurs présents sur le site internet : Le site français AlittleMarket.com va fermer ses portes et va être entièrement absorbé au sein de la plate-forme américaine Etsy.

Cette fermeture brutale entraîne la disparition d'une plate-forme connue et reconnue des internautes français, le probable licenciement des 40 salariés de l'entreprise, et met en difficulté les 100 000 créateurs qui œuvraient sur la plate-forme dont plusieurs dizaines de milliers d'auto-entrepreneurs.

En effet, la question se pose : ces dizaines de milliers de créateurs auto-entrepreneurs qui proposaient leurs produits sur la AlittleMarket : que vont-ils devenir et comment vont-ils pouvoir faire survivre leur activité après cette fermeture ? La disparition de AlittleMarket va-t-elle être l'occasion d'une prise de conscience généralisée menant à une mobilisation citoyenne et un changement de mentalité afin que les travailleurs indépendants acquièrent plus d'autonomie et de liberté face aux plate-formes comme Etsy, Uber et autres GAFA ? L entrepreneur peut-il agir pour être indépendant dans un environnement uberisé ?

Le Mouvement des Poussins et Entrepreneo.fr se mobilisent pleinement sur cette question en publiant une série d'articles sur le sujet, le premier étant celui-ci, afin de vous tenir informés de la situation et de vous faire part des évolutions à venir sur ce dossier chaud pour de nombreux créateurs de produit fait main en France.

AlittleMarket.com c'est quoi ? 

AlittleMarket.com est une plateforme e-commerce Française qui expose les produits faits main, crée en 2007 par Nicolas Cohen et Nicolas d'Audiffret. Ils se rendent compte en discutant avec des artisans que les petits créateurs de produits faits main ont une problématique majeure : ils aiment créer de bons produits mais ils ne savent pas toujours comment les mettre en valeur et les vendre de la meilleure façon possible.  

C'est en partant de ce constat que leur vient l'idée de construire une plate-forme internet afin de permettre à ces artisans de présenter et vendre leurs créations en quelques clics. Des créateurs, du particulier passionné au professionnel émérite, peuvent y vendre leurs créations : le but est de favoriser les circuits courts en prêt-à-porter, bijoux, accessoires, et décoration tout en défendant le fait main et le Made In France.

La plate-forme web rencontre rapidement un grand succès auprès des créateurs car en effet le concept des plateformes de vente d'objets faits main est simple et souvent très utile pour les autoentrepreneurs désireux de faire découvrir leur production au grand public.

AlittleMarket mettant à disposition différents outils et services pour les créateurs : Une boutique Web personnalisée pour vendre des produits fait main, la possibilité de la personnaliser, de décrire ses produits etc.

La plateforme reprend un des principes du régime auto-entrepreneur : à savoir qu'on ne paie rien avant de dégager du chiffre d'affaire, il y a un prélèvement uniquement en cas de vente effective sous la forme d'une commission de 5%, un système très pratique pour les auto-entrepreneurs ayant une petite trésorerie et qui ne pourraient pas avancer d'argent pour présenter leurs créations avant leur vente.

Mais si les plateformes sont une belle opportunité pour les créateurs afin d'augmenter leur vente et faire découvrir leurs produits au reste du monde, il y a une contrepartie négative, si vous n'y prenez pas garde c'est la dépendance économique qui en découle : en effet c'est la plate-forme qui impose aux créateurs ses règles, ses commissions, ses marges, voire ses prix. Le créateur est donc à la merci des décisions de l'entreprise sans avoir possibilité d'influencer celle-ci, ce qui mène très souvent à des abus ou des situations dramatiques comme la fermeture brutale de AlittleMarket aujourd'hui.

AlittleMarket en quelques dates et chiffres clés c'est :

  • Un site internet qui voit le jour le 6 décembre 2008 et qui connait un succès croissant aussi bien auprès des internautes que des créateurs de produits fait main.
  • En juin 2014, AlittleMarket.com est racheté par son concurrent américain Etsy attiré par l'engouement toujours plus grand que rencontre AlittleMarket dans l'Hexagone.
  • Fin 2014, le site rassemble plus de 800 000 membres et 100 000 boutiques qui proposent environ 2,2 millions de produits, AlittleMarket est un des acteurs majeurs du secteur du fait main en France

La fermeture brutale des sites AlittleMarket

Le 3 juillet 2017, la fermeture des sites alittleMarket.com et alittleMercerie.com est annoncée et ceci pour fin septembre 2017.

Les fondateurs de AlittleMarket justifient cette fermeture en s'exprimant via le court communiqué de presse suivant :

Le Groupe Etsy a récemment décidé de concentrer ses investissements sur sa plateforme principale Etsy.com afin d’être plus efficace tout en continuant à faire grandir le fait main en France. Cela va donc se traduire par la fermeture des sites alittlemarket.com et alittlemercerie.com et par le transfert de vos boutiques sur la plateforme Etsy.com (si vous le souhaitez bien sûr). La Fine Équipe va tout mettre en oeuvre pour que le transfert de vos boutiques se passe dans les meilleures conditions. Puis, l’équipe d’Etsy France prendra le relais afin de vous aider à exploiter au mieux le potentiel de la plateforme. Pour que votre installation sur Etsy se passe le mieux possible, nous allons vous proposer un outil de transfert de votre boutique et de vos produits sur Etsy ... Nous vous sommes infiniment reconnaissants d’avoir construit avec nous l’aventure A little Market et nous espérons que vous allez continuer à œuvrer pour le renouveau du fait main.

Des milliers d'auto-entrepreneurs en difficulté

La fermeture de AlittleMarket est une très mauvaise nouvelle pour des milliers d'auto-entrepreneurs qui sont pris de court et sont angoissés pour la suite des événements.

Face à cette décision qu'ils apprennent si brutalement, une pétition a même été lancée spontanément par une créatrice auto-entrepreneuse du site intitulé : NON à la fermeture de LittleMarket et LittleMercerie au profit du géant mondial Etsy

Plutôt que de simplement parler statistiques et chiffres, nous avons préféré mettre en avant le facteur humain pour décrire cette situation délicate que vivent actuellement des milliers de créateurs auto-entrepreneurs en donnant directement la parole à ceux concernés par la fermeture du site, voici donc ci-dessous quelques uns des commentaires que vous pouvez retrouver sous la pétition.

L'impression qui ressort des réactions de ces centaines de créateurs auto-entrepreneurs est une grande déception, le sentiment d'avoir été trahis, la frustration de se sentir obligés de devoir migrer vers une plate-forme comme Etsy qui ne correspond ni à leur valeur de fait main made in France ni à leurs besoins de par leur politique tarifaire :

Christine : Alittlemarket était très important et nécessaire pour la majorité d'entre nous. Cette mise à la porte sans préavis et annoncée brutalement dénote le manque de considération de la direction d'ALM pour ses créatifs et ses clients ! Quel mépris ! Le site nous demande gentiment de migrer maintenant vers un site américain... ce même site qui prônait le fait-main "français", c'est le comble ! Ce site n'aurait jamais du être vendu ou alors à un repreneur français. ALM nous a embarqué dans cette aventure pour nous plaquer du jour au lendemain, alors que nous avons investi temps et argent pour le faire connaître. C'est une honte ! 
Nathalie : Je suis créatrice de bijoux et j'ai une boutique sur ALM. En lisant le mail envoyé par Alittlemarket, j'ai eu envie de vomir. Je me suis sentie trahie, abandonnée et laissée pour compte... Cela fait maintenant 4 ans que je travaille d'arrache-pied pour développer mon entreprise et là je vais devoir repartir à zéro mais ce ne sera sûrement pas avec Etsy qui ne correspond absolument pas à mes critères en ce qui concerne l'artisanat français. S'il le faut je créerai ma propre e-boutique en indépendant. 
Mariannic : J'ai une boutique sur Alittle Market et une autre sur A Little Mercerie. Le fonctionnement de Etsy ne me correspond pas pour les produits de ma boutique sur A Little Mercerie, je ne ferai donc pas le transfert, mais je ne sais encore comment écouler la marchandise récemment achetée ! Le fonctionnement de A Little Market et de A Little Mercerie était parfait. Je pratique des prix peu élevés, je ne veux donc pas payer pour les mettre en ligne et une couverture internationale ne m'intéresse pas : les frais d'expédition seraient souvent équivalents à ceux de mes pierres !  

Un grand gâchis quand on pense à quel point les fondateurs de AlittleMarket avait réussi à créer un esprit communautaire et familial autour de cette marque à laquelle tant de créateurs auto-entrepreneurs étaient attachés.

L’avis du Mouvement des Poussins sur la situation

Du côté du Mouvement des Poussins nous partageons la colère et le désarroi des auto-entrepreneurs qui travaillaient sur AlittleMarket et nous demandons à Etsy de faire des efforts envers les auto-entrepreneurs en :

1/ Appliquant des conditions tarifaires similaires à celles proposées précédemment sur AlittleMarket pour les créateurs qui étaient présents sur la plateforme, si ce n'est d'une façon pérenne à minima d'une manière temporaire pour aider les auto-entrepreneurs à faire la transition d'une plate-forme à l'autre.

2/ Associant plus étroitement les auto-entrepreneurs dans les décisions d'évolution de la plate-forme, il n'est pas acceptable que les milliers de producteurs utilisant AlittleMarket soient mis devant le fait accompli sans aucune concertation, ni processus d'information transparent, au préalable. De plus, tout ceci fut annoncé d'une façon soudaine, sans que les créateurs aient pu avoir le temps de se préparer à cette délicate transition . Il est urgent que les créateurs auto-entrepreneurs soient associés plus étroitement au processus de décision de la plate-forme afin que plus jamais cela ne puisse se reproduire, car ils sont les premiers concernés par de tels changements.

3/ En faisant le maximum pour que les évaluations et appréciations des boutiques des auto-entrepreneurs soient migrées vers leur nouvelle boutique sur Etsy afin de ne pas perdre le travail qu'ils ont effectué tout au long de ces années, ce qui représenterait un grand préjudice commercial et moral pour tous les créateurs.

Alors oui, peut-être que certain diront que la visibilité internationale d'ETSY est une chance supplémentaire pour les auto-entrepreneurs d'acquérir de nouveaux clients, mais il ne faut pas oublier que c'est également une source d’incertitude et d'insécurité économique pour eux. Un marché plus grand, donc un risque d'être noyé dans la masse des produits commerciaux, ajouté aux conditions de vente différentes qui risquent de mettre en péril l'équilibre de leur modèle économique. Ces inconnues sont inacceptables pour tous les vendeurs et particulièrement pour ceux dont le revenu principal est issu de la plateforme AlittleMarket ce qui les placent en situation de dépendance économique, il serait donc bienvenu et intelligent  que toutes les parties prenantes soient respectées.

C'est pour cela qu'il est essentiel qu'Etsy fasse un geste envers les vendeurs de produit sur AlittleMarket, les fusions/acquisitions font souvent partie de l'histoire des start-up mais il ne faut pas que cela se fasse au détriment des parties prenantes, à savoir des auto-entrepreneurs vendant leurs produits sur le site, car ce sont eux qui forment la véritable richesse de ce genre de plateforme de part leur savoir-faire.

Si les auto-entrepreneurs présents sur AlittleMarket doivent y perdre une part de chiffre d'affaires, il nous semble important que les créateurs de produits soient dédommagés à juste valeur surtout que la santé financière de Etsy (plus de 2 milliards de dollars de chiffre d'affaire en 2015) lui permet amplement de le faire.

L' absorption de AlittleMarket par Etsy et la fermeture brutale du site ne sont hélas pas une exception, cela pose la question de l'ubérisation de notre société et de la façon dont nous voulons ou non la maîtriser. La colère gronde du coté des auto-entrepreneurs et certains d'entre eux parlent même sur les réseaux sociaux du projet de monter une SCOP (société coopérative) afin de créer une plate-forme qui appartienne à ses utilisateurs et qui ne soit plus soumise au seul diktat de géants mondiaux du numérique comme Etsy dans le commerce.

Un "coopératisme de plate-forme" à la française pourrait il un jour remplacer ou tout du moins concurrencer sérieusement une uberisation sauvage à l'américaine ? Seul le temps nous le dira mais l'espoir est permis.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant des évolutions de cette affaire à suivre de près pour des milliers d'auto-entrepreneurs en continuant à publier nos articles sur ce sujet.

Fondateur d'Entrepreneo.fr
Entrepreneur numérique passionné par le participatif et l'entrepreneuriat, je suis également co-fondateur du Mouvement des Poussins.

4 Commentaires

Pour commenter, connectez-vous


Axelparatre , 1 day ago - Répondre

Encore une autre solution pour ceux qui sont outrés et déçus de la fermeture de ALM : https://www.youdemus.fr/2017/07/19/migrer-boutique-a-little-market-vers-woocommerce/

celine21 , 4 days ago - Répondre

Je vendeuse ALM, j'ai trouvé sur facebook une solution pour migrer gratuitement mes produits alm et creer ma propre boutique gratuite. https://www.eproshopping.fr/alittlemarket/ ils ont été très reactif!

Stephane , 1 week, 5 days ago - Répondre

Nous avons vu que vous étiez aussi embêté pour la fermeture de Allitlemarket / Allitlemercerie un outil a été crée permettant de récupérer votre catalogue produits (image, prix, description, catégorie) en CSV et de l’importer sur votre boutique en ligne. Pour le moment, il est compatible avec les boutiques en ligne CmonSite ou Prestashop si ça vous intéresse Voici le lien pour en savoir plus : https://goo.gl/YYdiwj

Eric , 1 week, 5 days ago - Répondre

Bonjour, Je trouve cela bien dommage qu'alittleMarket disparaisse, surement victime d'un management américain que je connais très bien pour l'avoir pratiqué dans une vie antérieure. J'ai peut-être une solution pour une partie des professionnels qui vendent actuellement sur alittleMarket. J'ai en effet lancé une solution pour les Artisans Producteurs Français afin de leur permettre d'ouvrir leur propre boutique en ligne en totale autonomie, et c'est encore plus simple qu'alittleMarket. Cette place de marché s'appelle frenchop.com et elle a ouvert en Janvier de cette année. Et c'est 100% français.

Fondateur d'Entrepreneo.fr
Entrepreneur numérique passionné par le participatif et l'entrepreneuriat, je suis également co-fondateur du Mouvement des Poussins.



Entrepreneur ou
Porteur de projet

Rejoindre la communauté


  • Suivre l'actualité entrepreneur et vos auteurs préférés
  • Découvrir les événements près de chez vous
  • Participer en publiant vos articles et en échangeant sur le forum


S'inscrire Maintenant

Le 1er mag participatif des entrepreneurs

Entrepreneur ou
Porteur de projet

CO-CONSTRUISONS ensemble,
le 1er Web Magazine Entrepreneur
100% participatif et social
.


S'inscrire Maintenant

Et publier quand vous voulez